Quels sont les enjeux pour les aidants de personnes en perte d’autonomie

Le blog

Quels sont les enjeux pour les aidants de personnes en perte d’autonomie

Dans le quotidien d’une personne en perte d’autonomie, il y a très souvent une épouse dévouée, un fils ou une fille attentionné(e), un proche ou un ami qui se soucie de son bien être. Sans l’aide et le soutien de ces aidants familiaux, la majorité des personnes âgées ou handicapées ne pourraient pas rester à leur domicile, là où ils ont tous leurs repères et de nombreux souvenirs.

Selon une étude réalisée d’après différents portraits d’aidants familiaux, 23 millions de Français âgés de plus de 15 ans ont déjà procuré, au cours de leur vie, toute forme d’accompagnement ou d’aide à un membre de leur famille ou de leur entourage souffrant d’un problème de santé ou de dépendance.

 

Les aidants fournissent une large gamme de soins, d’aide et de soutien, qui comprennent généralement un effort physique et un investissement émotionnel. En France, près des deux tiers des aidants (le plus souvent âgés de 25 à 65 ans) fournissent quotidiennement des soins personnels à une personne en perte d’autonomie, comme un accompagnement pour l’aide à la toilette, l’entretien du linge et du logement.

 

Ces tâches comportent de nombreux défis et responsabilités qui varient en fonction du degré de perte d’autonomie de l’aîné. Assurer un maintien à domicile adapté est une question importante pour l’aidant. L’aidant œuvre instinctivement et intervient dès les premiers signes de perte d’autonomie. Pour autant, son intervention n’est pas une solution de maintien à domicile à long terme s’il n’est pas totalement dévoué au bénéficiaire en perte d’autonomie.

 

L’enjeu de demain est de proposer un accompagnement adapté aux personnes en perte d’autonomie afin de venir en aide aux aidants pour garantir un maintien à domicile sécurisé et leur permettre de s’épanouir tout en prenant soin de leur proche.

 
 

Laisser un commentaire